• Accueil

    Ce blog, à vocation éphémère, a été créé pour donner le panorama le plus complet possible des manifestations autour de Patrice Chéreau en son temps

    sortie des actes en octobre 2018

    Sylvie Le Dantec
    coordinatrice scientifique du colloque
     


    édition du 

    Journal de travail. Années de jeunesse – tome 1, 1963-1968

    Patrice Chéreau

    Accueil
    Julien Centrès – Directeur d’ouvrage
    Ariane Mnouchkine – Préfacier
    Pablo Gonzalo Cisneros – Postfacier

    Co-édition Actes Sud-Papiers/Imec, 2018

    272 pages
    ISBN : 978-2-330-08410-3 • prix : 25 €

    Ce premier volume se consacre aux années de jeunesse de Patrice Chéreau, de sa première mise en scène en 1963 (L’Intervention de Victor Hugo) à la création du Prix de la révolte au marché noir au Théâtre de la Commune à Aubervilliers en 1968. Pendant ces cinq ans, le lecteur suivra les réflexions du metteur en scène depuis ses débuts dans le groupe théâtral du Lycée Louis-le-Grand au Festival d’Erlangen (1963-65), de Gennevilliers à Sartrouville (1966-69).
    Devant cette oeuvre monumentale aux fabuleux travaux préparatoires, conservés à l’IMEC, il a fallu renoncer à l’exhaustivité. Voici une sélection de notes, restituées chronologiquement, dans lesquelles le metteur en scène pense son travail, analyse une pièce, cherche son geste et évoque ses collaborations.
    Dès ses premières mises en scène, Patrice Chéreau prend l’habitude de dater ses notes, couchées à la hâte, le plus souvent sur des feuilles volantes qu’il émaille de nombreux croquis. On y lit qu’il travaille simultanément sur différents projets, que l’artiste change de paradigme médiatique, pensant d’abord le théâtre avec la grammaire de la peinture avant de lui préférer celle du cinéma. En parcourant ces écrits et ces dessins, c’est la pensée, la définition de l’esthétique, le discours sur le monde du metteur en scène et les questions politiques de son temps qui apparaissent au lecteur. Ces écrits sont aussi la trace de ses lectures marxistes à partir desquelles il analyse les œuvres littéraires et les rapports de forces dans les sociétés.
    On y retrouve enfin l’admiration de Patrice Chéreau pour Bertolt Brecht et le Berliner Ensemble, sa tentative d’un théâtre militant à Sartrouville qui précède un intérêt marqué pour la troupe américaine du Bread and Puppet Theatre.



    http://www.imec-archives.com/editions/journal-de-travail-annees-de-jeunesse-tome-1-1963-1968/


    réécoutez Dominique Blanc interviewée par Isabelle Morizet, dans l'émission
    "Il n'y a pas qu'une vie dans la vie" dimanche 8 janvier sur Europe 1


    Dominique Blanc : "J’ai encore énormément envie... par Europe1fr


     


    pour poursuivre l'exploration du monde de Patrice Chéreau 

    Accueil

    Dans l'œuvre de Patrice Chéreau, la rencontre est un événément capital, unique et irréversible.
    Et L'Homme blessé (1982) est le film de toutes les rencontres.

    Gabriela Trujillo est docteure en cinéma, critique, ancien professeur à l'École du Louvre et la New York University, elle est spécialiste des avant-gardes latino-américaines et européennes.

    Patrice Chéreau, affinités électives
    Table ronde à 
    La Cinémathèque française en ligne

    Accueil


    colloque Patrice Chéreau en son temps (suite)

    la préparation des actes du colloque est en cours 

     Toute la correspondance pour une information sur cette publication doit être envoyée à l'adresse chereau.ensontemps@gmail.com  

    Nous remercions très vivement Victoria Afanasyeva, Rémi Baratault, Ève Givois, Céline Loriou, Alex Mosnier, Erwan Pointeau-Lagadec et Guillaume Scaillet – l’équipe d’étudiants de master ou doctorants des universités Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – qui, pendant trois jours, ont accueilli les participants et les auditeurs du colloque, vendu l’ouvrage Patrice Chéreau à l’œuvre, photographié nos intervenants et veillé au bon déroulement des séquences.

    Accueil


    L'équipe Patrice Chéreau en son temps remercie tous les partenaires qui ont permis de mener à bien les différentes manifestations culturelles autour de Patrice Chéreau : les archives départementales des Hauts-de- Seine, les archives municipales d'Erlangen,
    de Spolète, de Nancy, d'Aubervilliers et les archives du Théâtre de La Commune, les Archives nationales, la Bibliothèque nationale de France et le département des Arts du spectacle de la Bibliothèque nationale de France, la Cinémathèque française, le CNRS,
    la Fondation Louis-le-Grand, l'IMEC, l'Ina et l'InaTHEQUE, le lycée Louis-le-Grand, la mairie de Lézigné, le Metropolitan Opera, l'Odéon-Théâtre de l'Europe, le Piccolo Teatro de Milan, le Théâtre Nanterre-Amandiers, les universités Paris 1 Panthéon Sorbonne et Paris-Sorbonne.
     

     

    Accueil