• Quand Chéreau écrit l’Histoire : Toller une expérience singulière, par Julien Centrès

    Jeudi 17 novembre 2016 • 14 h 30-16 h 15    Retours d’Italie, sous la présidence • Myriam Tsikounas

    Quand Chéreau écrit l’Histoire : Toller une expérience singulière
    par Julien Centrès

    En 1992, pour la préparation de La Reine Margot, Patrice Chéreau rompt radicalement avec le film historique traditionnel. Il fait le choix d'écrire l'Histoire au présent, à l'aune des images d'actualités, en inventant la Renaissance « comme si tous les documents avait disparu et qu'on était réduit à se l'imaginer » (note d'intention). Néanmoins, cette œuvre ne doit pas occulter les différents rapports que l'artiste a eu à l'Histoire. Vingt ans plus tôt, au théâtre, il décide de mettre en scène une pièce écrite par Tankred Dorst, intitulée Toller, scènes d'une révolution allemande. Cette dernière narre chronologiquement les événements qui se sont déroulées à Munich, du 7 avril au 3 mai 1919, de la proclamation de la République des Conseils de Bavière à la chute du régime. Loin de se désintéresser du matériau historique, Chéreau et son équipe, bien au contraire, nourrissent progressivement leur travail de livres d'histoire, de textes scientifiques mais aussi de témoignages des acteurs de cette révolution, d'images d'archives (caricatures, photos, film)... Entre 1970 et 1974, entre le Piccolo Teatro et la reprise du spectacle à Villeurbanne puis à l'Odéon, les mises en scènes s'en trouvent régulièrement modifiées et le texte, fréquemment enrichi de nouvelles découvertes. Aussi peut-on se demander si cette expérience singulière ne correspond pas à une tentative d'écriture collective de l'Histoire avec les moyens du théâtre, de transformer le texte de Dorst en une « fiction référencée » (Krzysztof Pomian). Cette communication s'attachera à souligner comment le travail de recherche transforme progressivement le texte et les mises en scènes avant de considérer l'écriture en acte, la traduction du travail préparatoire sur une scène de théâtre. Enfin, il faudra réintégrer le travail de l'artiste au sein de l'historiographie contemporaine.

    When Chéreau write History : Toller, a singular experience

    In 1992, for the preparation of Queen Margot, Patrice Chéreau breaks radically with the traditional historical film. He chooses to write History in the present, in terms of news pictures, inventing the Renaissance "as if all documents have disappeared and we were left to no option but to imagine" (statement of intent). Nevertheless, this work must not overshadow the different relations that the artist had in History. Twenty years earlier, he decided to stage a play written by Tankred Dorst, entitled Toller, scenes from a German revolution. This latter chronologically recounts the events that took place in Munich from April 7 to May 3, 1919, with the declaration of the Republic of Bavaria on the fall of the regime. Far from being disinterested in historical material, on the contrary, Chéreau and his team gradually enrich their work of history books, scientific texts but also attestations of actors of this revolution, archival footage (cartoons, photos, film)... Between 1970 and 1974, between the Piccolo Teatro and the revival of the show in Villeurbanne and later at the Odeon, the stagings are regularly changed and the text frequently enriched with new discoveries. One can therefore ask whether this singular experience does not correspond to an attempt at collective writing of History with theatre resources in order to transform Dorst's text into a "referenced fiction" (Krzysztof Pomian). This communication will aim to highlight how research work gradually transforms text and stagings before considering writing as an act, the translation of the preparatory work for a dramatic scene. Finally, the work of the artist must be reinstated within contemporary historiography.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :